Histoire

Histoire

Voilà 70 ans que Les Muguets de Quintenas ont étés créé sous le signe de l’amitié et du partage de la passion de la musique. Mais l’histoire de la musique sur la commune ne commence pas en 1947. Il faut en effet remonter en 1895 pour retrouver les plus vieilles traces d’une batterie fanfare alors dénommée l’Avenir. En ce temps-là, cette dernière était composée d’une vingtaine de musiciens. Certains furent remarqués pour l’apport au groupe de quelques instruments harmonique dans les années 1900 (trompette à piston, trombone, alto).

Quelques années plus tard, Raoul Dory, future figure emblématique de cette batterie fanfare, rentrera dans les rangs tout comme Auguste Clusel dont des membres de sa famille font partie de la société musicale actuelle. L’Avenir a su résister à la première guerre mondiale et se reformer petit à petit pour atteindre un effectif d’une trentaine de musiciens en 1920. Elle prendra alors le nom de La Jeunesse Catholique dès 1926.

En revanche, elle a dû cesser ses activités à l’aube de la seconde guerre mondiale. En parallèle, une seconde batterie fanfare exerce dans notre village. Il s’agit de la batterie fanfare des Sapeurs-Pompiers.
En 1943, au plein coeur de la seconde guerre mondiale, Adrien Bonnet et Raoul Dory reformaient une batterie fanfare sous le nom de la Jeanne d’Arc. Cette clique réunira notamment de jeunes tambours et clairons et connaîtra un vif succès.

Quelques années plus tard, en 1946, à son retour du service militaire, André Ducol apporta son soutien à de jeunes Quintenassiens qui se réunissaient pour jouer de l’accordéon, du violon et du piano, sous les couleurs du groupe Harmonic. L’exclusivité de ces instruments dans la région attirera de nouvelles recrues au détriment de la Jeanne d’Arc. Et c’est en 1947, sous l’impulsion de deux copains, Marcel Buisson et Jean Ducol, et en accord avec André Ducol, Raoul Dory et Adrien Bonnet qu’il est décidé de réunir ces deux derniers groupes pour n’en former qu’un, celui des Muguets de Quintenas.

Nous devons le nom des Muguets à Claude Chomel. En effet, les musiciens recherchaient un nom de fleur, masculin de préférence et non utilisé par les sociétés musicales alentours. Et c’est lui qui pensa que les Muguets, en pensant à une de ses vaches dénommée Muguette, pourrait convenir à cette jeune association.

L’association fut officiellement créée selon les règles de la loi de 1901 en 1952. Dès 1953, Les Muguets seront affiliés à la FSCF. Marcel BUISSON en restera le président jusqu’en 1982, tandis que Jean DUCOL assurera le secrétariat pendant de nombreuses années ainsi que la direction jusqu’en 1994 où il sera succédé, après un an de flottement, par notre chef actuel, Georges Arnaudon. Marcel Buisson sera succédé à la présidence par Christian Fourel, qui le restera pendant 20 ans, avant de prendre la trésorerie. Puis, le poste de la présidence a ensuite été occupé par Rémi Penel, Mathieu Bouvet, Vanessa Artigaud, Gisèle Carrot et enfin par Nicolas Carrot depuis 2014. Durant ces 70 ans, de nombreux festivals ont été organisés sur notre commune avec toujours une parfaite réussite : 1952, 1958, 1964, 1968, 1970, 1972, 1974, 1976, 1980, 1982, 1985, 1997 et

Durant toutes ces années les Muguets exporteront les couleurs communales dans toute la région et même au-delà, notamment en 1956 au festival de Cannes. Ils concourront également jusqu’en 2007 lors des concours de ligue de la Fédération Française et Culturelle de France (FSCF). Ils n’évolueront jamais à haut niveau faute d’effectif, mais ils sont cependant bien connus pour apporter leur dynamisme et leur joie de vivre dans les différentes manifestations.

Pour la première fois, les Muguets ont participés aux Grands Prix Nationaux FSCF de Dunières (43) en juin 2017. Les Muguets se sont toujours attachés à la formation de la jeunesse depuis leur début et à l’intégration des jeunes au sein des rangs de l’harmonie. Ces derniers ont la possibilité d’évoluer dans un orchestre junior avant de rejoindre l’harmonie.

Les Mésanges Majorettes seront associées aux Muguets depuis leur création en 1966 et accompagneront à merveille la société musicale dans toutes leurs sorties pendant plus de trente ans.

Aujourd’hui, les Muguets continuent de tracer fièrement le sillon formé par ses fondateurs et, si l’effectif n’est pas celui de 1964 (record de notre société avec 39 musiciens), un bel avenir se profil pour ce groupe de de 35 musiciens, et plus de quarante élèves à l’école de musique associative, avec la volonté de continuer à transmettre les valeurs fondamentales de notre orchestre que sont l’amitié et la passion.

A noter la présence remarquable de cette association dans la vie du village. A ce jour, Les Muguets sont conscients de devoir énormément à Marcel Buisson et Jean Ducol, tout comme aux deux piliers toujours actifs que sont Jean-Pierre Odouard et Christian Fourel avec, à leur effectif plus de 55 ans de présence dévouée dans la société.